• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart Magazine Rencontre La couv' BA 212 : Yves Guezet

La couv' BA 212 : Yves Guezet


article paru le mardi 07 novembre 2017




Une farandole jubilatoire

Peintre-Graveur d’une abstraction figurative, il s’attache, depuis les années 1970, à traduire ses élans spirituels au travers de compositions lumineuses, sensuelles et troublantes où s’entremêlent formes humaines et allégoriques, servant des sujets profane ou religieux.

"Dès l’enfance, le dessin était comme une évidence, voire une urgence" confie Yves Guezet. Et bien que ses professeurs l’encouragent à faire les beaux-arts, ses parents d’origine modeste le poussent vers des études plus sérieuses… Il sera prof de maths mais ne lâchera jamais ses pinceaux et se formera auprès de maîtres tels que le sculpteur Étienne Rebuffet et le graveur Michel Roncerel. Dessin, sculpture, peinture, gravure sur bois et cuivre, toutes ces formes d’expression intéressent l’artiste. Il déploie sans relâche ses talents dans son atelier, près d’Arromanches et expose en France et à l’international, notamment avec le collectif de graveurs en taille-douce Pointe & burin.


Une approche sacrée et libératoire

"Je pense qu’une beauté primitive existe en toute chose et chaque jour j’essaye de m’en approcher". Porté par une spiritualité qui le dépasse, l’artiste n’est pas un adepte de l’explication de toile ! S’il titre ses œuvres de références bibliques, il préfère laisser autrui faire l’autre moitié du chemin pour s’en approprier le sens. Yves Guezet revendique une peinture à l’ancienne, avec pinceaux et couleurs sur la toile. Une palette dominée par les tons rouge orangé qui prend forme tel un puzzle, où perce un éclat venu des entrailles du tableau. Il obtient cet effet grâce à un mélange de poudre de marbre et de résine qu’il applique sur la toile vierge pour donner l’impression d’une lumière intérieure.  Au préalable, il dessine son sujet au feutre sur un petit carnet : "Le mental doit être déconnecté ; mon dessin se construit comme par magie, dans une sorte de danse contemporaine aux gestes joyeux".

La couv' : Il y a traces – Dans cette saisissante gravure sur bois à planche perdue, les choses de la vie laissent leurs empreintes, et qu’elles soient conscientes ou non, elles sont toutes sources d’inspiration pour lui.

Aurèle Ricard

C/O : guezet.com

Mise à jour le Mardi, 07 Novembre 2017 16:34  

Sur l'agenda

<<  Janvier 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT