• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart Magazine Rencontre La couv' BA 211 : Patrick Serc

La couv' BA 211 : Patrick Serc


article paru le samedi 07 octobre 2017




Peintre des rivages et océans fantasmés

Explorateur de chimères maritimes, Patrick Serc est un plasticien bohême. Il aime saisir dans un geste perpétuel les traces d’un passé réel ou fictif, modelées par sa mémoire mouvante… Ainsi naissent de grandes toiles marouflées ou des carnets de voyage aquarellés, aux ambiances mystérieuses et feutrées à la Corto Maltese.

Rêveur ambulant

Né en 1961 dans le Cotentin où il a jeté l’ancre, Patrick Serc n’en reste pas moins nomade. À 20 ans, il s’engage dans la Marine. Il abandonne la carrière d’hydrographe 5 ans plus tard mais garde de cette époque de précieux souvenirs. "C’est là que j’ai développé le goût des cartes et des Atlas ; depuis je suis devenu marin de l’imaginaire". Avec une tendance à l’ermitage… son nom d’artiste scelle son alliance avec Sercq, son "île au trésor". Diplômé de l’école des Beaux-arts de Caen, il déploie ses talents graphiques, inspiré par ses virées en mer, ses randos cévenoles sur les pas de Stevenson et ses lectures : "J’aime les écrivains du voyage, les BD d’Hugo Pratt et les lavis de Victor Hugo qui sont d’une liberté folle".

De Pâques à la Toussaint, on peut lui rendre visite à Regnéville-sur-mer, dans sa caravane-musée où cartes, coquillages, bois flottés et livres s’exposent comme des curiosités… À moins qu’il ne soit sur son canot, dans les lagons ! Occupé à couvrir ses carnets recyclés de calligraphies et de dessins au fusain où se côtoient ses gueules salées et bateaux naufragés. L’hiver, il s’attaque aux grandes toiles, à l’Usine Utopik, avec pour supports un patchwork de vieilles bâches, de voiles ou de sacs de poste. Ses techniques mixtes (acrylique, encre, collage, marouflage) et ses effacements successifs cherchent les effets patinés et jouent des transparences à l’aide de papiers superposés pour "refléter la poésie du temps qui passe"…

Expos : Jusqu’au 17 octobre : Géographie sentimentale à la galerie Corinne Le Monnier au Havre – une cinquantaine de tableaux, cartes marines et carnets de voyage) / Permanent : toiles et carnets à La Quincaillerie à Veules-les-Roses.

La couv' : Dunkerque – Toile marouflée issue d’une série portuaire, à découvrir comme un road-movie documentaire.

Aurèle Ricard

C/O : patrick-serc-peintrenomade1.fr



Mise à jour le Samedi, 07 Octobre 2017 10:14  

Sur l'agenda

<<  Juin 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT