• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart Magazine Rencontre La couv' BA 203 : Franck Tilmant

La couv' BA 203 : Franck Tilmant


article paru le mardi 06 décembre 2016




Une expression mélodieuse

Peintre, sculpteur et collagiste, c’est ainsi que Franck Tilmant se présente et donne la mesure de son talent protéiforme. Et parce qu’il aime créer des ponts entre la musique et les arts plastiques, son parcours le mène des cordes instrumentales aux pinceaux…

Artiste inclassable, et pour cause, cet eurois né en 1966 et installé à Pont-Audemer, est autodidacte. "Je ne l’ai jamais ressenti comme un handicap, mais comme un moyen de chercher ma propre expression." À 18 ans, il veut, non pas "conquérir Paris" (dixit Aznavour), mais se rapprocher des filles… Alors il se met à la guitare ! Dans la même période, une rencontre opportune dans sa belle-famille l’entraîne vers les chemins sinueux de l’art contemporain et influence son style pictural… Ce travailleur acharné va désormais partager sa vie entre son atelier monacal et les tournées musicales. Et les deux modes d’expression dialoguent, comme dans Des visages et des figures, une acrylique sur toile inspirée de l’album éponyme du groupe Noir Désir. Franck fonctionne par séries pour "approfondir le processus de création." À la manière d’un Gerhard Richter, qu’il admire, il compte sur sa gestuelle rythmée et instinctive — saisissante dans ses Paysages. Par couches successives avec pinceau, spatule et pistolet à eau, il gratte la toile de manière obsessionnelle jusqu’au résultat voulu : "J’aime ce côté palimpseste qui laisse libre cours à l’imagination de tous".


Des sculptures en 33 tours

Tout est parti d’une demande : appréhender le rapport sculpture/musique. Ainsi sont nées les Gueules cassées qui évoquent les têtes de Giacometti, autre génial inspirateur : "J’ai voulu exprimer les stigmates de notre société violente à travers les parties manquantes". On croit voir des visages en bronze alors qu’il s’agit de disques vinyles coulés et soudés sur un moule en terre. Mais ne lui demandez pas son secret jalousement gardé pour obtenir ses troublantes patines et vernis. Sachez tout de même que chaque pièce unique requiert patience et passion…

La couv’ : La femme au foulard représente une réfugiée roumaine. Se faire l’écho de son temps, c’est sa façon de s’engager.

Actu : S’il n’est pas sur les routes avec son duo de guitare blues Jailbirds, il vous accueillera avec plaisir dans les nouveaux ateliers de la Cour à Pont-Audemer.

Aurèle Ricard

C/O : franck-tilmant.fr




Mise à jour le Mardi, 06 Décembre 2016 14:14  

Sur l'agenda

<<  Juillet 2020  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT