• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart Magazine Rencontre La couv' BA 198 : Emmanuelle Halgand

La couv' BA 198 : Emmanuelle Halgand


article paru le jeudi 05 mai 2016




Emmanuelle Halgand, un monde intérieur gracile

Cette auteure illustratrice (doctorante !) se consacre à l’album jeunesse depuis dix ans. De récentes rencontres avec ses éditeurs de prédilection lui ont ouvert un boulevard sur lequel elle trace sa route sans stop… un livre après l’autre !

Native de Saint-Nazaire, cette historienne de l’art de formation a poursuivi ses études par un master de médiation culturelle qui l’a menée jusqu’à Rouen. Elle qui aimait se raconter des histoires, les dessiner et les écrire depuis son plus jeune âge ne pouvait échapper à son destin. Mais modeste, elle avoue « Je ne me sentais pas légitime face aux géants de la littérature jeunesse que j’admirais, j’ai donc mis du temps à franchir le pas ». Et, fait très rare, son premier contact fut le bon : les Éditions Magellan & Cie ont publié un conte initiatique Le voyage des éléphants en 2015 et le prochain album emmènera les lecteurs en Kabylie, sur les traces de sa petite enfance. Après avoir travaillé dans sa bulle, elle découvre depuis peu le plaisir des collaborations avec l’auteure Ingrid Chabbert ou la lectrice publique Frédérique Bruyas.

Un style minimaliste et graphique

Si elle écrit ses textes d’un seul jet, il n’en est pas de même pour les illustrations qu’elle travaille couche par couche. Elle va et vient du crayon et de l’aquarelle au stylet sur écran et c’est ce mélange dessin papier/dessin virtuel qui crée l’alchimie. Elle s’attarde sur la couleur, les tracés et le cadrage, à la recherche de l’harmonie parfaite. Tout comme elle pense sa composition en double page pour une vision globale de l’album : « Je fonctionne à la manière des peintres de la Renaissance qui travaillaient leur masse et ensuite les détails ». Quant aux visages, ils sont pudiquement représentés, tels de doux reflets de leur créatrice, plongée dans sa réalité virtuelle…

La couv’ : La plongeuse illustre son univers pastel et épuré. Entre ciel et mystère, le grand saut semble suspendu à ses rêves.

Actualité : Les délices de Monsieur Fernand est paru en février aux éditions du Mercredi.

Aurèle Ricard

C/O : emmanuellehalgand.tictail.com

Mise à jour le Jeudi, 05 Mai 2016 10:46  

Sur l'agenda

<<  Juillet 2020  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT