• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart Magazine Dossier CONTEUR : GUILLAUME ALIX : Guillaume et les histoires magiques

CONTEUR : GUILLAUME ALIX : Guillaume et les histoires magiques


article paru le lundi 09 février 2009




Jeune conteur plein d'idées, Guillaume Alix côtoie les gens bizarres, fait parler les félins et pense que les dictateurs se réincarnent en ogre.

CONTEUR : GUILLAUME ALIX : Guillaume et les histoires magiques


« Tout à l’heure, je lisais à la terrasse d’un café lorsqu’un homme est arrivé et au moment de s’asseoir, sa chaise s’est repliée et il s’est retrouvé par terre ! Il y a matière à raconter en permanence ! Demain, je pourrais construire une autre histoire à partir de cette anecdote. » Guillaume Alix sait se nourrir de tout et tout le temps. Le garçon ne chôme jamais, semble-t-il. Du haut de ses 25 ans, ce conteur haut-normand, par ailleurs comédien au sein de Commédiamuse*, a déjà trois spectacles derrière lui. Deux tournent toujours dans les bibliothèques, médiathèques, petites salles et festivals, et un quatrième est en cours de montage. Tout cela en l’espace de trois ans.

C’est à la suite d’un spectacle de contes africains musicalisé où il raconte encore des histoires en mode « par cœur », que ce jeune comédien alors amateur décide de prendre la voie du conte. « Le côté seul en scène du conte et sans décor me plaisait, le public devait donc créer ses propres images. » Au fil des formations et des concours, Guillaume Alix se construit un répertoire d’histoires qui donnent naissance à son premier vrai spectacle, Bizarre, conte où les personnages prennent les chemins de traverse.

Début 2007, il monte Jacques et le haricot magique. La création est plus aboutie que la précédente. « Ma première longue histoire : 45 minutes. J’aimais bien l’idée de monde parallèle. Mais dans mon histoire, l’ogre est un dictateur qui a enlevé les mots de la bouche des habitants, ils n’ont donc plus de mots pour penser, agir et aimer. »

Récit-concert

S’ensuit Félin pour l’autre, destiné aux 3-6 ans, où Guillaume Alix combine contes, comptines et musique. « Je m’étais rendu compte dans mes ateliers avec les tout-petits que leurs yeux s’illuminaient à l’évocation des chats quand on travaillait sur le merveilleux. A ce thème, je désirais en associer deux autres : l’idée d’être différent des autres et l’idée de grandir, c’est-à-dire de se perdre, de se chercher et de se retrouver. »

Sur cette création, le conteur a collaboré avec un guitariste, Stève. Compagnon de travail que l’on retrouve sur son dernier projet en date, prévu en ce début d’année 2009. « On va reprendre certaines histoires de Bizarre et d’autres récits de vie et les faire résonner avec des chansons du répertoire de Stève dans une sorte de récit-concert. » Pour cette nouvelle version qui s’adresse à un public plus large, Guillaume Alix compte bien explorer d’autres manières de raconter, d’autres formes d’oralité comme le slam et le parlé-chanté.

Toutefois, le jeune homme ne perd pas de vue l’essentiel. Soit raconter des histoires et savoir ce qu’il veut dire à travers elles. « Un proverbe dit : ‘Si la parole que tu vas dire n'est pas plus belle que le silence, ne la dis pas’. »


Soirée récit-concert (avec d'autres artistes) le 17 janvier, 20h, Espace Rotonde, à Petit-Couronne (76), Bizarre le 20 mars, 20h30, salle des fêtes d'Anneville-Ambourville (76), Jacques et le haricot magique le 22 mars16h, festival Transeuropéennes (76)


*compagnie de théâtre jeune public de Petit-Couronne avec laquelle il mène notamment des ateliers en milieu scolaire

 

Sur l'agenda

<<  Septembre 2020  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT