• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart Magazine Dossier Line Langlois, flûtiste et choriste au Conservatoire de Rouen : Double partition

Line Langlois, flûtiste et choriste au Conservatoire de Rouen : Double partition


article paru le mardi 30 septembre 2008




Cette année, Line a décidé de lever un peu le pied. Trop de fatigue et de stress générés par le cumul des examens et des concerts la saison dernière. Elle a donc fait une croix sur l'orchestre d'élèves. « Ca commençait à faire beaucoup entre les cours, la maîtrise, l'orchestre, les concerts et le basket. »

Line Langlois, flûtiste et choriste au Conservatoire de Rouen : Double partition


La jeune interprète rouennaise est élève au Conservatoire de Rouen où elle apprend la flûte traversière et le chant. Elle y est entrée voilà 7 ans. Auparavant, elle avait fait de la flûte dans une union musicale que son père présidait. « C’est lui qui nous a inscrits mon frère et moi. Et on a tout de suite aimé les cours ! » Line est issue en effet d’une famille de mélomanes : ses parents sont amateurs de musique classique, et Paul, son frère, qui est également élève au Conservatoire, joue du violon dans deux formations de haut niveau.

Si les cours de flûte que prend Line ont lieu en temps scolaire aménagé, le chant, lui, vient en surplus. La collégienne rejoint la chorale de la Maîtrise du Conservatoire de Rouen une fois par semaine, pendant 2 heures, après les cours. A tout juste 14 ans, Line fait partie des plus jeunes choristes au sein du groupe où elle officie en tant que alto. Et cette activité supplémentaire n’est pas négligeable en termes d’investissement. Aussi Line participe-t-elle aux tournées organisées par la maîtrise mais également aux enregistrements d’albums ainsi qu’à d’autres gros projets. A l’image des collaborations de la formation avec l’Orchestre de l’Opéra de Rouen et le Chœur de Chambre de Rouen : « Des expériences très enrichissantes dans la mesure où l’on travaillait avec les pointures qui avaient une grande exigence vis-à-vis de nous. »

Premier prix

Entre ses deux activités musicales, Line ne veut pas choisir. « La chorale, parce que j’adore chanter. Et la flûte, parce que mes profs m’ont dit que j’avais atteint un très bon niveau. » Ce sont eux, d’ailleurs, qui ont proposé sa candidature l’an dernier à un concours national organisé par la Ville du Havre. Concours où elle a obtenu le premier prix dans la catégorie « fin de premier cycle » en flûte. Et l’an prochain, c’est à l’examen du passage en troisième cycle au conservatoire que Line se présentera, avec un an d’avance. « La perspective de le passer me booste : j’ai envie de travailler tous les jours, même pendant les vacances. Impossible de faire un break ! »

Pourtant, au moment de son arrivée au lycée, Line pense plutôt continuer les cours au conservatoire en horaires traditionnels. Car pour l’instant, elle ne veut pas faire de la musique son métier. Si elle a pensé un temps devenir soliste, une autre profession artistique a désormais ses faveurs… « Je vais certainement continuer la flûte et le chant sous une forme ou une autre, mais j’aimerais travailler dans les langues, et le japonais notamment, pour être mangaka (NDLR auteur de mangas). Comme on interprète des chants de différents pays avec la maîtrise, j’ai eu l’occasion de faire du chant traditionnel japonais. D’où une envie de découvrir davantage la culture de ce pays. » Entre la chorale et le manga, il n’y a qu’un pas !

 

Sur l'agenda

<<  Septembre 2020  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT