• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart Magazine Cherchez la sortie Maison de la nature et de l'estuaire de l'Orne à Sallenelles

Maison de la nature et de l'estuaire de l'Orne à Sallenelles


article paru le vendredi 01 avril 2011




Porte ouverte sur la nature

La Maison de la Nature et de l'estuaire de l'Orne est à une dizaine de kilomètres à peine de Caen, au cœur du principal site naturel sauvegardé du Calvados. Sur 1000 hectares, une diversité paysagère exceptionnelle abrite une faune et une flore uniques. Visite guidée.

 

 


 

Propriété du Conseil général du Calvados, la Maison de la Nature et de l'estuaire de l'Orne est gérée par l'association Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Vallée de l'Orne qui est spécialisée dans l’éducation à l’environnement et au développement durable et dans la valorisation des territoires et des patrimoines. Ces missions sont nombreuses, l'objectif étant ici d'offrir au public un lieu de découverte et de sensibilisation, telle une porte d'entrée sur l'estuaire de l'Orne. Avant d'aller explorer les environs, un passage par l'exposition permanente vous permet d'appréhender la vie de l'estuaire et ses enjeux grâce à des maquettes, dioramas interactifs et des vidéos. La géographie du site, ses activités ou encore la migration des oiseaux n'auront plus de secret pour vous. Un parcours extérieur autour d'un marais d'eau douce complète la visite. Pour cette saison, la Maison de la Nature ne change pas ses habitudes en organisant des expositions temporaires gratuites. Actuellement vous pouvez découvrir les photographies aériennes de Frédéric Larrey. Un point de vue inédit pour apprécier les paysages des sites naturels bas normands. Cet été, "Ça chauffe sous les pommiers" présentera de façon ludique et pédagogique l'impact du changement climatique sur la biodiversité. Succès de l'année dernière, Les rendez-vous de la biodiversité, cycle de conférences lancé à l'occasion de l'année de la biodiversité, se prolongent en 2011. Chaque mois, un spécialiste intervient sur des sujets variés comme La nuit de la chouette, Comment aménager des refuges pour la biodiversité dans son jardin, Les plantes sauvages du littoral et leurs usages ou encore Les insectes pollinisateurs. Cette dernière accompagne le lancement d'un projet scientifique autour de l'abeille noire. Grâce à l'installation d'un rocher référence, cette espèce locale menacée pourra être observée et protégée dans un rayon de 10 km autour de la Maison de la Nature. Autre événement à ne pas manquer, du 02 juin au 28 août se déroulera dans l'estuaire de l'Orne la première édition d'un festival de photographies baptisé Eléments, avec pour thématique l'eau dans tous ses états. Le site accueillera l'exposition "À fleur d'eau" de Christophe Perelle autour des espèces animales aquatiques.

À la découverte de l'estuaire

"Nous sommes dans un espace préservé où il y a moins d'activités humaines et qui possède une mosaïque de milieux naturels imbriqués les uns dans les autres" explique Thierry Pitrey, responsable des animations, "c'est cette diversité paysagère qui induit cette richesse faunistique et floristique". Pour le grand public que nous sommes, qui n'a pas forcément les connaissances pour observer toutes les richesses de l'estuaire, la mise en place de visites guidées et d'animations permet de s'initier à la reconnaissance des nombreuses espèces rares et protégées. Organisées en partenariat avec des associations et l'office de tourisme, en pleine saison il y en a au moins une par jour. Sans guide, en utilisant les itinéraires, il y a tout de même toujours quelque chose à voir. Mais attention si vous voulez véritablement avoir tout le loisir d'observer des espèces comme l'aigrette garzette, la spatule blanche ou encore bien plus rare un phoque, optez plutôt pour des balades en semaine ou au petit matin. "Même si les oiseaux sont omniprésents tout au long de l'année, c'est un lieu complètement sauvage. Ils sont plus ou moins observables facilement selon les conditions climatiques ou encore les dérangements extérieurs. Ce n'est pas un parc animalier et encore moins un zoo !". Vérifiez les horaires des marées, car à marée haute, les oiseaux se réfugient dans la réserve ornithologique pour se reposer. Et pour les voir sans être vus, des observatoires ouverts en permanence sont mis à votre disposition. Celui du Gros Banc offre par exemple une vue plongeante sur cette réserve de 50 hectares. Et pas d'inquiétude, même si vous n'êtes pas équipé de jumelles ou longue vue, il y aura toujours un ornithologue amateur pour partager sa passion. Par contre, pensez à respecter les lieux et surtout le calme, car bien caché ne veut pas dire indétectable pour la faune de l'estuaire !

Antoine Vulliez

Ouvert d'octobre à avril de 14h à 18h, tous les jours sauf le lundi ; mai, juin et septembre de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, tous les jours sauf le lundi ; juillet et août de 10h à 18h30, tous les jours. Fermeture annuelle du 15 décembre à fin janvier

C/O : Boulevard Maritime, Sallenelles - 02 31 78 71 06 - cpievdo.fr




Mise à jour le Lundi, 11 Avril 2011 09:14  

Sur l'agenda

<<  Janvier 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
   1  2  3  4  5  6
  7  8  910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT