• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart

La couv' BA 119 : Luc Michel


article paru le lundi 02 juin 2008




Lézard de la nuit

Il peint, il sculpte, il dessine et il fait rimer les mots au son de musiques jazz soul qu'il écoute religieusement la nuit. Luc Michel a tout appris seul.


La couverture juin 2008 : Luc Michel


Cet autodidacte laisse ses mains et son coeur s'exprimer sur la toile sans aucun complexe... Les formes, les couleurs, les reliefs apparaissent et vont d'un style à un autre. Aquarelle, primitif, africain, contemporain... Ses oeuvres hybrides cohabitent dans sa maison en douce sérénité.

« Je suis opérationnel la nuit », nous annonce Luc Michel. Et c'est pourtant bien au coeur de la journée que ce havrais nous accueille dans sa charmante maison dissimulée légèrement par quelques arbres. Timidement, il nous propose de lire quelques mots sur lui, sur ces «bestioles » préparés pour notre rencontre. « J'aime le slam, nous confie-t-il, même si à l'écoute de grand Corps Malade, il vaut mieux s'arrêter d'écrire et l'écouter, ajoute-t-il en riant. Il ouvre ses petites feuilles d'une main, de l'autre il fume paisiblement sa roulée. Nous écoutons. La voix railleuse met le ton, interpelle, poètise...nous sommes charmés. La décision est prise, ces mots en diront bien plus sur notre homme que n'importe quel interview !


Toujours au bout du pinceau, ces bestioles viennent en groupe, pas sot,

y a pas d'protocoles.

Sautent, galopent, roulent. Tu sais quand elles déboulent, c'est dans la tête.

Tiens ? Y en a sept. C'est jour de fête. Peut être elles font des d'vinettes,

peut-être demain sera chagrin pas sur mon ch'min,

je tâche de les el'ver, ouaih mais, c'est pas donné

comme une maladie dont je s'rai pas aigri.

Nuit tombée, j'suis posté, pas couché, tout est prêt pour dessiner

aquarelle, papier marouflé j'vous souhaite d'en rencontrer

peut être émerveillés.

Fermés les yeux, concentré, un qu'a bougé.

Pinceau déjà humecté, va-t-elle se montrer,

croquis vite jeté. C'est sur le papier, et moi de jubiler.

Ça y est c'est tracé, venez voir il est pas trop tard...

Luc Michel.


Non il n'est pas trop tard ! Les objets de Luc Michel sont visibles à l'Usine Galerie au Havre jusqu'au 28 juin. Et soyez aux aguets le lézard aime à s'balader !


L'Usine Galerie, 27 rue Casimir Perier, 76600 Le Havre.


Mise à jour le Jeudi, 10 Février 2011 18:12  

Sur l'agenda

<<  Juillet 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
  1  2  3  4  5  6  7
  8  91011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT