• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Bazart

La couv' BA 188 : Newt


article paru le lundi 08 juin 2015




Des nus intemporels pour défier le temps

Aucun pseudo n’aurait pu mieux convenir au tempérament de cette artiste normande ! Newt fait ainsi référence à la salamandre, cet amphibien légendaire qui vit dans le feu, et sonne pêchu comme celle qui l’a adopté.

Newt a choisi de revenir au bercail. Elle vit là où elle a grandi, à Mortagne-au-Perche, lovée dans ses 3000 m2 de jardin fleuri. C’est dans son salon pourvu de grandes baies vitrées qu’elle travaille à ses œuvres. Lorsqu’elle en a fini avec ses toiles, elle les remballe sur son chariot pour laisser place à la vie familiale…

"J’ai baigné toute mon enfance dans une ambiance artistique et culturelle". Ses parents travaillaient pour un couple cultivé qui leur a ouvert les portes d’un nouveau monde, celles des salles du Louvre et sensibilisé à d’autres cultures, à travers les diaporamas commentés de leurs voyages. Elle saisit cette chance pour dessiner, en s’inspirant des revues d’art ludiques auxquelles sa mère l’abonne. Excusez du peu, sa première idole est Léonard de Vinci !

Devenue adulte, elle devient VRP mais abandonne assez vite ce gagne-pain pour se rapprocher de ses enfants et se consacrer à sa passion, la peinture. Or, les chemins de vie sont rarement linéaires. Elle débute par la mosaïque qu’elle découvre grâce à sa fascination pour la mythologie grecque et les sites antiques romains. Dix années à incruster des fragments de céramique dans un bois noueux lui permettent d’exprimer pleinement sa créativité mais exige beaucoup de préparation et laisse peu de place à la spontanéité. Enfin, elle franchit le pas des Beaux-arts de Paris où elle s’exerce sur modèle vivant à l’aquarelle, pastel et fusain. Depuis, elle canalise son énergie en mêlant collages et techniques mixtes pour donner du relief à ses toiles figuratives. Elle aime la couleur expressive des Fauves, peindre les nus, même s’ils sont démodés et les visages féminins. Obsédée par la fuite du temps, elle espère que leur grâce éclatante traversera les siècles comme les divinités !

Aurèle Ricard

C/O : newt61.fr

Mise à jour le Lundi, 08 Juin 2015 08:40  

Sur l'agenda

<<  Novembre 2019  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

LA COUV' DU MOIS

ABONNEMENT